Agence Française Anticorruption – AFA :
Nouveau format de recommandations pour le dispositif anticorruption

Journal Officiel de la République – 12 janvier 2021

L’Agence Française Anticorruption – AFA vient de publier au JO de la République une mise à jour de leur recommandations, quant à la mise en place d’un dispositif anticorruption efficace, visant prévenir et détecter les faits potentiels de corruption. Celles-ci ne sont plus déclinées en 8 mesures, mais articulées autour de 3 piliers :

. engagement de l’instance dirigeante,
. cartographie des risques
. gestion des risques.

En opérant cette évolution, l’AFA inscrit les dysfonctionnements et faits de corruption dans l’enterprise risk management (ERM) ou encore de la « cyndinique » la science du risque ; comme une nouvelle dimension à aborder en matière de gestion des risques.

La Le dispositif anticorruption ne doit pas être perçu, en effet, comme un exercice de conformité réglementaire ex-nihilo ou une contrainte supplémentaire, mais épouser davantage une approche naturelle de gestion des risques, bien ancrée dans les pratiques de management en entreprise ; avec en préambule l’identification des risques, puis le triptyque : prévenir // détecter // remédier.

Cette nouvelle articulation et simplification devraient contribuer grandement à une meilleure appropriation dudit dispositif par une plus large population en entreprise.


You might also like
EN
FR EN